ERP métier dédié
aux sociétés de Services et
aux cabinets de Conseil

Blog VSA - Actualités


Pourquoi l'implémentation de votre ERP est un échec ? 12 erreurs à ne pas commettre durant un projet de mise en oeuvre d'un ERP




Actualités  |  29/05/2020

L’échec de l’implémentation d’un ERP peut coûter des millions d’euros. C’est le cas de Lidl qui avait dépensé 500 millions d’euros pour un projet ERP qui a finalement échoué.

Quelles sont les erreurs à éviter lors de la mise en œuvre d’un ERP au sein d’une entreprise ? Quelles sont les meilleures pratiques pour éviter les échecs ?  Cet article vous donne 12 erreurs à éviter pour ne pas rater l’implémentation de votre ERP ainsi que 9 bonnes pratiques pour réussir son projet ERP.  

Pourquoi l'implémentation de votre ERP est un échec ?

Les 12 erreurs à ne pas faire dans la mise en œuvre d’un ERP

Ne pas avoir d’objectifs clairs et précis

Lorsque vous décidez d’implémenter un ERP ou tout autre logiciel, vous devez établir des objectifs à atteindre pour donner du sens et de la valeur au projet et pour choisir le logiciel le plus adéquat.

Les objectifs doivent être clairs et précis. Cela peut être par exemple, de réduire de 10% le temps passé à effectuer la facturation, réduire de 15% les impayés, améliorer la communication avec les collaborateurs, etc.  Vous l’aurez compris, vous devez pouvoir mesurer l’atteinte de vos objectifs.

Ne pas établir de stratégie

La mise en place d’un ERP va toucher une grande partie de l’entreprise et de ses processus.

Vous devez prendre en compte le fonctionnement de votre entreprise et sa continuité d’activité afin de dérouler le projet sans mettre l’entreprise en péril.

Quel délai ? Qui dirige le projet ? Quels logiciels sont déjà en place ? Quels sont les points forts et les points faibles de l’entreprise ? Etc.

Ne pas impliquer les collaborateurs clés

Pour mettre en place votre stratégie, vous devez impliquer les collaborateurs clés du projet. Ils seront plus à même de vous dire ce qui fonctionnerait dans leur département, les points forts et les points faibles.

Ils connaissent également mieux leur équipe pour identifier les collaborateurs qui seraient potentiellement réfractaires ou qui auraient besoin d’un accompagnement au changement renforcé, par exemple. De plus, impliquer les leaders est une source de motivation.

Sous-estimer le budget à allouer

L’intérêt d’impliquer les collaborateurs clés est également nécessaire pour définir les fonctionnalités dont vous avez besoin et ainsi établir un budget correspondant à votre projet.

D’une part, cela vous permettra de voir si vous avez la capacité pour le projet initialement imaginé ou si vous devez réajuster certains éléments. D’autre part, cela vous évitera de dépenser de l’argent pour finalement ne pas arriver au bout du projet.  

Opter pour une solution on-Premise sans avoir les ressources

Vous souhaitez implémenter un ERP On-Premise, c’est votre choix, cependant, vous devez penser aux ressources (humaines et matérielles) qui vous seront nécessaires pour la maintenance et l’inclure dans le budget du projet.

Pourquoi ne pas peser le pour et le contre entre une solution On-Premise et une solution SaaS ? A partir des résultats de votre recherche, vous pourrez définir si, oui ou non, votre entreprise a les épaules pour du on-Premise ou si c’est avantageux pour elle de passer au SaaS.

Ne pas penser aux besoins sur le long terme

Votre entreprise évolue, développement de l’activité, rachat, recrutement pour ne citer que ces exemples. Par conséquent, l’ERP qui accompagne vos processus de production doit pouvoir évoluer en même temps que votre entreprise.

Cela serait dommage de devoir dépenser encore de l’argent et du temps dans l’implémentation d’un nouvel ERP. Vous devez donc identifier un ERP capable de suivre l’évolution de votre entreprise.

Prendre des fonctionnalités dont vous n’avez pas besoin

Avoir trop de fonctionnalités inutilisées complexifie l’utilisation du logiciel et peut créer des réticences à son utilisation. Les objectifs que vous avez clairement définis au préalable devraient vous aider à identifier les fonctionnalités dont vous avez besoin.

Ne pas faire évoluer vos processus

Un projet ERP est l’occasion de revoir vos processus et de les améliorer. Cela serait une erreur de garder vos anciennes pratiques et de seulement les appliquer à un ERP.

Pourquoi ? car si vos processus n’étaient pas optimisés avoir un ERP ne changerait rien si ce n’est que faire plus rapidement un processus qui n’est pas adapté.

Ne pas mettre en place une conduite du changement

Vous ne devez pas sous-estimer l’impact que des collaborateurs réfractaires pourraient avoir sur votre projet. En effet, cela pourrait entraîner une baisse des performances et ainsi avoir un impact sur l’activité de l’entreprise.

Ne pas faire de formation

La mise en œuvre d’un nouveau logiciel nécessite de former les collaborateurs qui seront au centre de la réussite de ce nouvel outil. Plus ils le maîtrisent, plus vous verrez les bénéfices.

A contrario, ne pas investir dans une formation pourrait vous coûter plus d’argent que la formation. D’une part, car vos collaborateurs ne sauront pas utiliser le logiciel et donc ne pourront pas bénéficier des atouts que la solution apporte ; Et d’autre part, vous aurez perdu de l’argent à investir dans un projet et perdez de l’argent car vos collaborateurs perdent en performance.

Ne pas mettre les bonnes personnes sur le projet

Pour favoriser la réussite du projet, vous devez mettre les bonnes personnes sur le projet d’implémentation de votre ERP. Cette personne doit avoir la capacité de manager un projet d’une telle envergure avec les difficultés qui vont avec (gestion des imprévus, conduite du changement, …)

Ne pas tester suffisamment la solution

Afin de savoir si le logiciel correspond à vos attentes, et est adapté aux processus de votre entreprise, vous devez le tester en long et en large.

Pour ce faire, vous pouvez mettre en place des scénarios pour voir comment la solution réagit.  

 

Mettre en place un ERP est un gros projet qui a besoin d’être préparé.  Partir à l’aveugle vous coûterait beaucoup d’argent.  Pour vous accompagner voici les best practices pour réussir son projet ERP.

 

 

Les meilleures pratiques pour réussir l'implémentation de son erp

Les 9 meilleures pratiques pour réussir l’implémentation de son ERP

Faire un état des lieux de votre entreprise

Identifier vos forces et faiblesses, les logiciels déjà implémentés, vos processus, les collaborateurs à l’aise avec l’informatique et ceux qu’il faudra former, …

A partir de ces informations, vous pourrez établir le cahier des charges du projet, plus il est précis, plus vous pourrez identifier vos besoins.

Définir des objectifs clairs

Définissez les objectifs auxquels devra répondre le projet et mettez en place les KPIs pour les mesurer.

Cela vous permettra de mesurer la réussite de votre implémentation. Avez-vous réduit vos impayés ? Votre processus de facturation est-il plus rapide ? Etc.

Faire le tri dans ses données

Profitez de la reprise de données pour identifier les données pertinentes et repartir sur de bonnes bases pour un reporting plus fiable, vous permettant de prendre des décisions pour la croissance de votre entreprise.

Mettre la bonne personne sur le projet

Cette personne doit maîtriser le sujet et comprendre également le fonctionnement de l’entreprise, gérer les imprévus, faire face aux difficultés ; en somme, avoir les épaules pour gérer le projet. Cette personne doit pouvoir s’investir à 100% dans le projet.

Choisir un bon fournisseur

Le choix de votre fournisseur aura également un impact sur la réussite de votre projet. Ce dernier doit être capable de vous accompagner et vous conseiller. Il doit pouvoir vous proposer des services pour déployer sa solution dans votre entreprise (formation, support, …).

Avoir un bon plan d’action

Préparez bien votre plan d’action : mieux vous le préparez, mieux vous saurez faire face aux difficultés, voire même anticiper certains problèmes.  

Mettre une place une bonne communication

Le changement fait peur voire stresse. Vous devez accompagner vos collaborateurs en communiquant avec eux.

Être patient

L’implémentation d’un ERP prend plusieurs mois : vous devez être patient et accepter que quelques imprévus puissent arriver.

S’assurer que la solution est interopérable

Vous utilisez sûrement d’autres logiciels au sein de votre entreprise. Vous devez donc vous assurer que la nouvelle solution pourra s’interfacer avec les autres logiciels si vous souhaitez en garder une partie.

 

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour réussir votre projet d’implémentation d’un ERP.

 

 

Lisez également